Solitaire : voici les règles à connaitre

Les jeux de cartes existent sous de nombreuses variantes et le Solitaire en est une. C’est un passe-temps assez sympathique que vous trouverez un peu partout. Que ce soit sur les écrans d’ordinateurs, de tablette ou de smartphone, vous pouvez vous y adonner. Ce jeu de carte individuel classique est devenu une référence dans le monde entier. Ses règles sont d’une grande simplicité et allient à la fois, la stratégie et la chance.

Sachez qu’il existe de multiples façons de jouer au Solitaire, de même que de nombreuses versions. La version la plus courante se joue avec 52 cartes que le joueur prépare en sept colonnes de tailles progressives.

Comment jouer au Solitaire ?

Il est important de comprendre l’objectif du jeu avant de se lancer. Le joueur doit reconstituer quatre lots de cartes dans chacune des couleurs en partant du roi pour aller à l’as. Le joueur pose donc en premier le roi, ensuite la reine. Le valet, et les autres cartes numérotées dans l’ordre décroissant arrivent ensuite. Dès que le joueur réussit à reconstituer une famille, elle est alors mise de côté. La partie de Solitaire prend fin dès qu’un « groupe » a été reformé.

Vous devez aussi savoir comment préparer les différentes colonnes. Voici la procédure :

  •        Disposer la première carte face visible sur la table, puis 6 cartes dont les faces sont cachées du côté droit.
  •        La deuxième rangée débute par une carte visible sur la première carte cachée. Vous disposerez ensuite 5 cartes dont les faces sont cachées.
  •        Répétez l’opération pour la troisième ligne (une carte visible et 4 dont les faces sont cachées), la 4e, 5e et 6e rangée.
  •        La 7e rangée est faite d’une carte visible sur 6 cartes dont les faces sont cachées.

Les 24 cartes qui restent constituent une pile dont la face est cachée. De cette dernière pile, vous pourrez alors retirer les cartes par lots de trois. C’est uniquement la carte visible qui peut être utilisée. Dans les colonnes, vous avez la possibilité de bouger les cartes d’une colonne à une autre. La seule condition est que la carte déplacée doit pouvoir être posée sur une carte dont la valeur est immédiatement supérieure. Par exemple, vous pouvez poser un 6 sur un 7.

En ce qui concerne les As, ils sont disposés d’un côté pour reconstituer les débuts des quatre piles que vous devez recomposer.

Quelques astuces

Il existe de nombreux conseils et astuces que vous pouvez utiliser pour gagner plus facilement. Voici quelques pistes :

  •        Stabilisez la longueur des colonnes. Dans la mesure du possible, veillez à ce que les suites de cartes ne soient pas plus longues les unes que les autres. Une suite dont la longueur est trop importante peut facilement compromettre la réalisation d’autres coups.
  •        Ne laissez pas de cartes faces cachées. Plus vous avez de cartes masquées dans une colonne, et plus il est préférable de les révéler. Cela ne fera qu’accroitre vos possibilités de jeu en fin de compte.
  •        Il arrive souvent que des joueurs trouvent le niveau « 1 carte » un peu trop simpliste. Dans ce cas, essayez le « 3 cartes » pour pimenter un peu les choses.

Sachez également que le Solitaire est un jeu qui mettra à rude épreuve votre patience. Vous pouvez y passer de longues heures et cela peut être amusant si vous n’êtes pas occupé. Le degré de complexité peut varier en fonction des versions de plus en plus évoluées. Les avis sont presque unanimes sur le Spider Solitaire qui vous donnera du fil à retordre. Alors, êtes-vous Spider Solitaire ou Solitaire classique ?