Baccarat : voici ce qu’il faut savoir

Le baccarat est sans aucun doute l’un des jeux de casino les plus simples. En effet, une fois que vous avez misé, les cartes sont distribuées de façon prédéfinie. L’une des premières choses que vous devez savoir à propos du baccarat, c’est qu’il est totalement soumis au hasard. Le jeu se déroule de façon automatique et vous pouvez profiter d’un délicieux cocktail entre deux parties. Il est quand même préférable d’en connaître les règles pour ne pas être complètement dépaysé.

Dans ce qui va suivre, vous en saurez un peu plus sur le baccarat et comment y jouer.

Baccarat : mode d’emploi

Une partie de baccarat se dispute sur une table qui peut rassembler jusqu’à 14 joueurs. Les places des joueurs sont indiquées par des numéros compris entre 1 et 15. Pour des motifs superstitieux, vous n’y trouverez pas le numéro 13. Devant chaque numéro, se trouvent trois cases bien spécifiques. Chacun des joueurs doit y mettre ses jetons pour parier sur sa propre victoire, celle du croupier ou une égalité. De façon courante le baccarat se joue avec un nombre de jeux qui peut être égal à 6, 8 ou 9. Les cartes sont brassées après chaque manche.

Il existe aussi le mini-baccara qui se déroule sur une table dont la taille est deux fois plus petite. Là, le nombre de joueurs est limité à 7. L’objectif visé est d’obtenir 9 points ou d’en être aussi proche que possible. Vous n’aurez pas une grande marge de manœuvre au baccarat, car les règles sont déjà préétablies. Vos manœuvres se résument à :

  •        Miser sur le joueur (punto)
  •        Miser sur le croupier (banco)
  •        Miser sur une égalité

Une fois que vous aurez disposé vos mises, le croupier procèdera à la distribution des cartes. A partir de ce moment, il ne vous restera plus rien à faire.

Baccarat et valeur des cartes

Au baccarat, vous devez ajouter la valeur des cartes que vous avez reçues. Cela vous permettra d’obtenir en fin de compte un total qui se situe entre 0 et 9. Dans les casinos en ligne, cette opération se fait de manière automatique.

  •        La valeur des As est égale à 1 point.
  •        Les rois, les dames, les valets et les 10 n’équivalent à aucun point.
  •        Les cartes comprises entre 2 et 9 équivalent à leurs valeurs nominales.

Comme vous pouvez vous en douter, il est possible d’aller au delà de 10 en faisant la somme de vos cartes. Pour illustrer : une main composée d’un 9 et d’un 6 fera un total de 15. Quand ce cas se présente, seul le chiffre des unités est pris en considération. En clair, vous ignorez simplement le chiffre des dizaines et vous ne vous focalisez que sur celui des unités en tant que valeur de votre main. Si par exemple vous obtenez 12 points, la valeur de votre main sera alors de 2 points. Si vous additionnez 13, la valeur de votre main sera de 3 points.

Les options de mise au baccarat

Vous pouvez jouer contre le croupier au blackjack, mais ce n’est pas le cas avec le baccarat. Vous ne pouvez que parier sur votre victoire, celle du croupier ou une égalité.

  •        Miser sur votre main : vous supposez que vous avez la meilleure main au cours de la partie. Si vous réussissez, le paiement du joueur est d’une cote de 1 contre 1.
  •        Miser sur le croupier : vous pouvez choisir de parier sur la victoire du croupier
  •        Miser sur l’égalité: si vous sentez que vous terminerez la partie avec le même nombre de points que le croupier, foncez donc !

Voilà en somme, quelques informations à détenir à propos du baccarat.

Solitaire : voici les règles à connaitre

Les jeux de cartes existent sous de nombreuses variantes et le Solitaire en est une. C’est un passe-temps assez sympathique que vous trouverez un peu partout. Que ce soit sur les écrans d’ordinateurs, de tablette ou de smartphone, vous pouvez vous y adonner. Ce jeu de carte individuel classique est devenu une référence dans le monde entier. Ses règles sont d’une grande simplicité et allient à la fois, la stratégie et la chance.

Sachez qu’il existe de multiples façons de jouer au Solitaire, de même que de nombreuses versions. La version la plus courante se joue avec 52 cartes que le joueur prépare en sept colonnes de tailles progressives.

Comment jouer au Solitaire ?

Il est important de comprendre l’objectif du jeu avant de se lancer. Le joueur doit reconstituer quatre lots de cartes dans chacune des couleurs en partant du roi pour aller à l’as. Le joueur pose donc en premier le roi, ensuite la reine. Le valet, et les autres cartes numérotées dans l’ordre décroissant arrivent ensuite. Dès que le joueur réussit à reconstituer une famille, elle est alors mise de côté. La partie de Solitaire prend fin dès qu’un « groupe » a été reformé.

Vous devez aussi savoir comment préparer les différentes colonnes. Voici la procédure :

  •        Disposer la première carte face visible sur la table, puis 6 cartes dont les faces sont cachées du côté droit.
  •        La deuxième rangée débute par une carte visible sur la première carte cachée. Vous disposerez ensuite 5 cartes dont les faces sont cachées.
  •        Répétez l’opération pour la troisième ligne (une carte visible et 4 dont les faces sont cachées), la 4e, 5e et 6e rangée.
  •        La 7e rangée est faite d’une carte visible sur 6 cartes dont les faces sont cachées.

Les 24 cartes qui restent constituent une pile dont la face est cachée. De cette dernière pile, vous pourrez alors retirer les cartes par lots de trois. C’est uniquement la carte visible qui peut être utilisée. Dans les colonnes, vous avez la possibilité de bouger les cartes d’une colonne à une autre. La seule condition est que la carte déplacée doit pouvoir être posée sur une carte dont la valeur est immédiatement supérieure. Par exemple, vous pouvez poser un 6 sur un 7.

En ce qui concerne les As, ils sont disposés d’un côté pour reconstituer les débuts des quatre piles que vous devez recomposer.

Quelques astuces

Il existe de nombreux conseils et astuces que vous pouvez utiliser pour gagner plus facilement. Voici quelques pistes :

  •        Stabilisez la longueur des colonnes. Dans la mesure du possible, veillez à ce que les suites de cartes ne soient pas plus longues les unes que les autres. Une suite dont la longueur est trop importante peut facilement compromettre la réalisation d’autres coups.
  •        Ne laissez pas de cartes faces cachées. Plus vous avez de cartes masquées dans une colonne, et plus il est préférable de les révéler. Cela ne fera qu’accroitre vos possibilités de jeu en fin de compte.
  •        Il arrive souvent que des joueurs trouvent le niveau « 1 carte » un peu trop simpliste. Dans ce cas, essayez le « 3 cartes » pour pimenter un peu les choses.

Sachez également que le Solitaire est un jeu qui mettra à rude épreuve votre patience. Vous pouvez y passer de longues heures et cela peut être amusant si vous n’êtes pas occupé. Le degré de complexité peut varier en fonction des versions de plus en plus évoluées. Les avis sont presque unanimes sur le Spider Solitaire qui vous donnera du fil à retordre. Alors, êtes-vous Spider Solitaire ou Solitaire classique ?

Découvrez les diverses variantes du poker

Le poker est le jeu de cartes le plus populaire au monde. Son succès est surtout lié à la simplicité de ses règles, mais aussi aux sensations ressenties. Les joueurs peuvent remporter d’importantes sommes en fonction des compétitions. L’objectif du poker peu importe la variante est de remporter le ‘’pot’’. Il s’agit bien entendu de l’argent qui est misé au fur et à mesure au cours de la partie. En plus, le joueur doit posséder la ‘’main’’ ou le jeu le plus élevé.

Voici les différentes variantes du poker qui existent.

Les autres faces du poker

Voici les déclinaisons de poker que vous pourrez rencontrer :

Le poker Texas Hold’em : c’est une version très populaire et qui peut opposer deux à dix joueurs. Les règles ne sont pas bien compliquées et vous n’aurez pas besoin d’aptitudes particulières pour y jouer. Cette version se joue avec deux cartes privatives et 5 autres communes.

  •        Le poker Omaha Hold’em : ici, le joueur dispose de 4 cartes privatives. Le nombre de cartes communes est toujours de 5 comme au poker Texas Hold’em ou poker Omaha.
  •        Le poker Stud 7 cartes : cette version se joue assez différemment des autres. Les joueurs ne possèdent pas de cartes communes. Chacun d’eux reçoit 7 cartes privatives. Certaines sont à découvert et donc visibles par l’ensemble des autres joueurs.

Poker et déclinaisons

En dehors de ces versions de poker présentées plus haut, vous trouverez également le poker 5 Card Draw. C’est sans aucun doute la déclinaison la plus jouée dans le monde entier depuis plus de 200 ans. Certains considèrent d’ailleurs le poker 5 Card Draw comme la base de tous les genres de poker qui existent. En dehors de cette variante, vous apprécierez également le Razz. C’est une variante du Stud à 7 cartes. Son objectif est simplement de réussir les mains basses.

La particularité du Razz est qu’il se focalise sur les mains faibles. Vous sentirez donc tout de suite la différence, si vous êtes un habitué du Texas Hold’em ou encore du Pot Limit Omaha. Bien que l’esprit à adopter pour disputer une telle partie soit différent, le plaisir n’est pas pour autant limité. Le Razz plaira sans aucun doute aux débutants.

Voilà ainsi présentées, quelques unes des variantes les plus célèbres du poker. Que ce soit avec le Omaha Hold’em, le poker Stud 7 cartes, le poker Texas Hold’em et bien d’autres, vous aurez un plaisir de jeu identique. N’oubliez pas qu’on fait usage des mêmes cartes, même si les systèmes sont différents. Il ne vous reste plus qu’à essayer pour déterminer quelle version de poker vous préférez. A vous de tester dès à présent !

Peut-on parier sur Magic The Gathering ?

Pour ceux qui ne jurent que par les jeux de cartes, Magic The Gathering est une belle référence pour passer de bons moments entre amis. C’est un jeu de cartes à jouer et collecter, conçu en 1993 par Richard Garfield. Deux joueurs au moins peuvent s’affronter avec près de 14.000 cartes qui existent dans Magic The Gathering. Le jeu comporte des cartes terrains, des sorts, une variété de créatures et de nombreux enchantements.

Chaque joueur a la possibilité de créer son deck composé de cartes préalablement achetées. Ce qui est encore plus intéressant dans Magic The Gathering, c’est qu’il est possible de parier.

Règles de base  

Avant de vous lancer dans les paris portant sur Magic The Gathering, il faut d’abord connaître les règles de base. Il n’est pas nécessaire d’apprendre par cœur toutes les règles de jeu. Plusieurs joueurs confirmés ont toujours du mal à résoudre certaines situations qui se présentent en cours de partie. Vous n’aurez aucun mal à trouver en ligne un guide officiel qui vous permettra d’en apprendre plus sur les règles de Magic The Gathering. Une fois les bases acquises, vous devrez ensuite acquérir un deck.

 

Le deck de bienvenue peut s’acquérir assez facilement. Il vous permet en plus de vous familiariser aux règles de jeu. Les decks sont regroupés en plusieurs couleurs qui renvoient à des caractéristiques précises. Ainsi, le deck :

  •        Vert est brutal
  •        Rouge est rapide
  •        Bleu contrôle
  •        Blanc instaure l’ordre
  •        Noir symbolise la destruction.

Parier sur Magic The Gathering

Vous avez la possibilité de parier sur Magic : The Gathering. La seule condition pour sortir vainqueur serait de maîtriser à  la perfection les différentes règles du jeu. Ainsi, vous aurez plus de chances de tenir tête à n’importe quel adversaire. Réussir un pari sur Magic The Gathering en tant que joueur, implique surtout la détention d’un bon deck. Votre jeu de carte doit être puissant et pour cela, il vous faudra construire et bien optimiser vos cartes. De nombreux joueurs confessent que c’est un réel plaisir que d’affronter d’autres amateurs du jeu, avec un deck bien conçu.

Au cours d’une partie de Magic The Gathering et si votre main ne vous convient pas, il est possible d’annoncer un ‘’mulligan’’. Vous pourrez alors retourner vos cartes dans n’importe quel ordre dans votre deck. Ensuite, il faudra tirer une nouvelle main ne contenant que 6 cartes. Cette procédure peut être refaite, seulement en tirant une carte en moins à chaque renouvellement. N’en abusez pas au risque de réduire vos chances de gagner votre pari sur Magic : The Gathering.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, tâchez d’obtenir plus de cartes de la même couleur de mana. Vous obtiendrez de façon plus rapide des créatures et des sorts, facilement utilisables. Magic : The Gathering est un jeu d’une grande complexité avec de nombreuses règles. Mais seul l’apprentissage continu vous permettra de gagner tous les paris. N’hésitez donc pas à vous exercer chaque fois que vous en aurez l’occasion. A vos cartes donc !