Tout savoir du Blackjack

Le Blackjack est un jeu très populaire dans les casinos, qu’ils soient en ligne ou terrestre. Il fait certes intervenir le hasard, mais nécessite aussi une bonne dose de stratégie de la part du joueur. Avant de vous lancer dans une partie, il est important de connaître au moins les règles de bases du jeu. Cela vous permettra d’avoir plus de repères et d’augmenter vos chances de gains. Les joueurs les plus expérimentés recommandent de bien gérer ses jetons, mais aussi d’avoir une parfaite maîtrise du jeu et des probabilités.

Alors, que faut-il savoir du Blackjack ?

Règles de base

Le joueur reçoit deux cartes en début de partie et la valeur des cartes ne doit pas dépasser 21. L’objectif du joueur est de vaincre le croupier en acquérant un total de points supérieur, ou le dépasser s’il atteint les 21. Le croupier représente la banque ou le casino et le joueur l’affronte uniquement, et pas les autres joueurs. Les valeurs des cartes au Blackjack sont aussi à connaitre. Ainsi, les cartes numérotées de 2 à 10 ont leur valeur nominale. Les figures (incluant les dames, les rois, les valets) valent 10 points. L’As quant à lui vaut 1 ou 11 points selon la décision du joueur.

Une partie de Blackjack se déroule avec 1 à 8 jeux de 52 cartes qui sont gardées dans un sabot. En France par exemple, les sabots comportent 6 jeux de cartes. Les cinq premières d’entre elles sont brûlées par le croupier à l’entame de la partie. De façon générale, les tables de Blackjack sont conçues pour 7 joueurs assis.

Tout sur le Blackjack

Chaque table de Blackjack comporte sa notice dont vous devez prendre connaissance avant le début de chaque partie. Elle vous renseignera à propos des limites de mise minimales et maximales sur la table concernée. Dans le cas où la limite de la table serait comprise entre 2 et 100 euros, cela veut dire que la mise minimale est de 2 euros. Vous ne pourrez miser au maximum que 100 euros. Dans toute stratégie de jeu au Blackjack, il est important de limiter la marge bénéficiaire du casino.

Cependant, de nombreux joueurs perdent cela de vue et préfèrent faire confiance à leur intuition.

Quand vous êtes en face d’une table semi-circulaire de Blackjack, vous devez essayer de réduire la marge bénéficiaire du casino. Il est pour cela possible d’utiliser de nombreuses astuces stratégiques. L’une d’entre elles est de laisser sauter le croupier. Dans le cas où la carte visible du croupier est comprise entre 4 et 6, ce n’est pas la peine de tirer une autre carte. Ne le faites que si vous avez une main souple. Les cartes mentionnées plus haut donnent au croupier une bonne opportunité de sauter. Cela le met dans une situation très inconfortable. Plusieurs fois, vous serez soumis à la tentation de séparer ou doubler votre main pour gagner plus.

Ces informations sur le Blackjack ne sont pas exhaustives. De nombreuses règles existent et vous devez absolument les connaître pour avoir les meilleures chances. A vous de jouer à présent.

Faro : un jeu de carte à connaître

Les jeux de cartes existent par millier et le Faro est l’une de ces variantes. Une partie de Faro se dispute avec un paquet anglais comportant 52 cartes. La particularité ici réside dans le fait qu’aucune carte de poker n’est utilisée. Une disposition classique du jeu se fait sur un morceau de bois avec des images de treize rangées de cartes depuis l’As au Roi. Les cartes sont mêlées et disposées dans une boîte en acier, dont l’un des côtés est ouvert.

Un système sous forme de bouclier nommé le « case-keeper » est employé pour conserver les traces de toutes les cartes jouées.

Décryptage du Faro

A l’époque du Far West, les premiers paquets de cartes qui étaient utilisés pour le Faro portaient le symbole du tigre de Bengale à l’arrière. C’est sans doute pour cela que le jeu a longtemps été connu sous la dénomination de « Bucking the Tiger ». Pour miser sur une ou plusieurs des 13 cartes visibles, les joueurs se servent des jetons colorés avec leurs propres appellations comme ceux de la roulette. Les paris à cheval peuvent aussi être mis sur les cartes, et vous pouvez disposer la mise séparée sur la carte avec la plus grande valeur parmi celles qui sont visibles.

La première carte exposée est nommée le soda. Elle est montrée, mais ensuite brûlée. Par la suite, les cartes du banquier et du joueur sont mises à découvert. La carte perdante équivaut à la main du banquier. Les paris faits et équivalant à cette carte sont obtenus par la maison ou la banque. Seule la carte du joueur est gagnante, et les paris correspondants remportent la mise.

Faro et gains

Dans le cas où les cartes exposées sont les mêmes, la maison empoche la moitié de chacun des paris sur la même carte. Dans ce cas, l’atout de la maison est réduit de 25%. Dans une telle situation, tous les joueurs ont la possibilité de parier sur les trois dernières cartes. La maison a ainsi la possibilité de booster son atout. Cela porte la dénomination de « Tournant ». Les joueurs devront alors s’atteler à imaginer l’ordre précis dans lequel les trois dernières cartes seront tirées.

Lorsqu’un joueur trouve l’ordre juste, il reçoit alors un paiement de 5 contre 1. Dans le cas où deux des cartes qui restent sont pareilles, le paiement n’est effectué qu’à un contre un. Comme c’est le cas avec les autres jeux de casino basés sur le hasard, le montant que remporte la maison au Faro est assez élevé. Cependant, la popularité du Craps, de la Roulette et du Blackjack pour ne citer que ceux là, à fait passer le Faro aux oubliettes. Le Baccarat rivalise avec le Faro  à l’heure actuelle et offre même moins d’avantages à la maison.

En fin de compte, que retenir du Faro ? C’est un jeu de cartes qui possède de nombreuses similitudes avec la roulette. Les joueurs misent contre la maison en espérant remporter le jackpot. Même si aujourd’hui le Faro tend à disparaître, il ne faut pas pour autant sous-estimer son potentiel. C’est un jeu fort intéressant qui mérite d’être plus vulgarisé. Vous en savez un peu plus à présent. N’hésitez pas à proposer une petite partie de Faro à vos amis pour vous y essayer.

Bella Sara : cartes à collectionner et jeux de carte

Les jeux pour enfants se déclinent sous de nombreuses formes et il est possible de leur faire aimer ceux des cartes. Dans le genre, Bella Sara est une excellente référence. C’est un jeu de cartes incluant un univers de chevaux magiques et qui est édité par l’entreprise Hidden City Entertainment. Les cartes du jeu sont à collectionner et le phénomène s’est rapidement étendu dans le monde. Chaque année, trois sets de cartes Bella Sara sont publiés. Toutes les cartes du jeu portent les symboles d’un cheval, de personnages ou de note.

Composition de jeu

Bella Sara est un jeu de cartes qui peut également se jouer en ligne. Il se situe au juste milieu de plusieurs autres jeux à savoir :

  •        Les jeux de cartes : Bella Sara est axé sur les cartes et les parquets comportent 5 cartes
  •        Les collections : les enfants peuvent collectionner les différentes cartes, car certaines d’en elles sont d’une grande rareté et éditées en versions limitées
  •        Des jeux en ligne : le joueur peut se connecter à internet pour en savoir plus sur le monde de Bella Sara. Les cartes peuvent être activées et utilisées pour de nombreux jeux.
  •        Le Tamagoshi : les cartes qui symbolisent un cheval prennent cette apparence sur internet. Le joueur doit en prendre soin avec la plus grande attention. L’avantage des chevaux de Bella Sara est qu’ils ne meurent pas.

Bella Sara : des cartes pas comme les autres

Bella Sara appartient à la catégorie des Jeux de Cartes à Collection mais ne fonctionne pas comme eux. Il n’y a pas de packs découverte ou de bienvenue, comme c’est le cas avec d’autres types de cartes. Ce n’est pas non plus la peine de composer un deck avec les chevaux. L’autre particularité des cartes de Bella Sara, c’est que leurs représentations sont minimalistes. Il existe deux façons de jouer à ce jeu :

  •        Avec les cartes et entre amis : il existe différentes possibilités. L’ambiance de jeu peut facilement virer à la bataille ou un simple jeu divertissant en fonction des joueurs.
  •        Sur internet : l’autre atout de Bella Sara, c’est que le joueur peut se rendre en ligne pour jouer. Le seul inconvénient est que ce jeu implique un seul joueur. Il n’y a donc aucune interaction

L’objectif du jeu est de gagner des fers à cheval pour faire évoluer l’univers du jeu. Le joueur peut dresser les chevaux et s’occuper d’eux. Les chevaux peuvent être acquis en achetant de nouvelles cartes. Toutes les cartes du jeu comportent un numéro de collection spécial. Ce dernier peut être activé sur le site, vous donnant accès à votre écurie sur internet.

Pokémon card trading : le jeu d’argent pour enfants

Il est fort probable que vous ayez déjà entendu parler de Pokémon et plus récemment de la version Go. Ce jeu a secoué la planète toute entière, défrayant la chronique et faisant des ravages un peu partout. De bonnes et mauvaises retombées, comme il est possible de s’en douter. Loin de cette version qui a fait le buzz, existe également Pokemon Card Trading. C’est le jeu officiel de la franchise Pokémon, considéré par certains comme étant un jeu d’argent pour enfants.

Avant de se lancer dans les jugements et même les spéculations, il convient d’en savoir plus sur ce jeu pour tirer des conclusions.

Attrapez les tous, Pokémon !

Vous connaissez sans doute tout de l’univers Pokémon. Leurs noms, leurs numéros, leurs forces et mêmes leurs faiblesses. Il est même fort probable que vous soyez un collectionneur de cartes de la franchise. L’une des particularités de Pokemon Card Trading est qu’il reprend les codes de l’univers des monstres de poche. Au début de l’aventure Pokémon, Sacha voulait devenir le plus grand dresseur de Pokémon. Avec Pokemon Card Trading, le but est de devenir le maître des cartes Pokémon. Les enfants doivent parcourir le pays pour trouver des médaillons dans Pokemon Card Trading.

Bien entendu, comme dans tous les duels Pokémon, il faudra battre l’adversaire. Vous devez défaire les maîtres des arènes pour collecter huit médaillons dans le jeu. Pour compléter la quête dans Pokemon Card Trading, il faudra écraser les Grands maîtres suprêmes. Ainsi vous obtiendrez les quatre cartes légendaires. Comme dans presque tous les jeux de cartes, vous pourrez échanger les cartes avec vos amis et même les défier.

La fièvre Pokémon

Petits ou grands, joueurs amateurs ou confirmés ont toujours apprécié les jeux Pokémon. Cela donne souvent lieu à des paris un peu partout dans le monde. C’est peut être pour cela que Pokemon Card Trading est pointé du doigt comme un jeu d’argent pour enfants. A chaque victoire il est tout à fait possible de gagner de nouvelles cartes. En cas de mise préalable, il est évident que vous aurez quelques pièces en plus dans votre poche. Cependant, il ne faut pas généraliser les paris isolés à l’ensemble de la communauté Pokemon Card Trading.

En effet, dans les règles de jeu, les conditions de victoire sont clairement stipulées. Un joueur ne peut gagner la partie que dans les cas suivants :

  •        Il collecte ses cartes récompenses, en fonction des combats
  •        Il met hors d’état de nuire le Pokémon défenseur de son adversaire, et quand ce dernier n’a plus aucun Pokémon sur le banc.
  •        L’adversaire ne peut pas tirer une carte lors de la phase de pioche, au début de son tour

Spécificités

L’une des particularités de Pokemon Card Trading est que le jeu comporte plus de 200 cartes. Sont inclus, les 151 Pokémon des versions Rouge et Bleu. Vous y trouverez également les cartes entraîneurs, et bien d’autres bonus. Pokemon Card Trading possède aussi de nombreux points forts qui séduisent les joueurs de tous les âges.

Les défis inclus sont très motivants, et les cartes disponibles dans le jeu sont particulières. Pokemon Card Trading est un jeu qui permettra aux grands et aux petits de passer de longues heures dans la bonne humeur. Les paris peuvent s’y rajouter pour donner plus de piquant aux parties. Pourquoi ne pas s’y essayer ?

Yahtzee : tout savoir à propos

Le Yahtzee est un jeu de société qui s’apparente énormément au Poker, sauf qu’il se joue avec des dés. Vous pouvez y jouer seul ou en compagnie d’autres joueurs. C’est un jeu de société classique de hasard raisonné. L’objectif est de faire des combinaisons en se servant de cinq dés pour marquer un maximum de points. Avant de se lancer dans une partie de Yahtzee, pourquoi ne pas s’intéresser un peu à son histoire ?

Voici tout ce que vous devez savoir à propos du Yahtzee !

Un peu d’histoire

Le Yahtzee est aussi connu sous le nom de Yam’s et a été créé au Canada en 1954. Selon l’histoire, le jeu aurait été inventé par un couple qui a conçu ce divertissement pendant ses moments d’ennui sur un yacht. Le succès a été immédiat à tel point qu’Edwin S. Lowe a été sollicité pour en produire d’autres exemplaires. L’objectif du couple était de partager ce nouveau jeu avec leurs amis. Edwin tombe par la suite amoureux du concept du jeu et rachète les droits au couple, pour 1000 versions du jeu. Deux ans plus tard il le rebaptise, ce qui donne le « Yahtzee ».

L’entreprise d’Edwin S. Lowe se fait racheter par Milton Bradley en 1973. Milton Bradley acquière ainsi les droits du jeu Yahtzee. Le jeu atteint rapidement une plus grande popularité, allant ainsi à la conquête du monde.

Les règles de jeu

Les règles de jeu varient énormément puisqu’il existe de nombreuses versions de Yahtzee. Les joueurs peuvent aussi utiliser de nombreuses façons de décompter les points et remplir la feuille de score. Mais dans tous les cas, il est important de respecter la rationalité de la probabilité. Pour un bon déroulement du jeu, il est recommandé aux joueurs d’être conciliants en début de partie. Voici comment jouer au Yahtzee.

Chaque joueur procède au lancer de dés quand vient son tour. L’objectif consiste en se servant des cinq dés, à exécuter une figure. Pour y arriver, le joueur a droit à trois jets de dés pour chacun des tours. Il peut s’il le désire, relancer tous les dés ou ceux qu’il choisit pour chaque lancer libre. Le vainqueur est celui qui obtient le plus de points, car plusieurs figures confèrent des points de plus en cas de réussite.

La feuille de score est le plus souvent séparée en deux parties. Mais quelques versions de Yahtzee possèdent une troisième partie qui porte le nom de ‘’partie intermédiaire’’.

Quelques astuces pour gagner des points

Au Yahtzee, plus vous aurez des points et mieux c’est. Voila pourquoi il est très important de réussir à décrocher les 35 points bonus de la partie supérieure. Pour y arriver, tentez à tout prix de marquer le plus de points possibles dans les cases 4, 5 et 6. Bien que la case Chance soit la plus simple à remplir, il vaut mieux la garder pour la fin. En cas d’impossibilité de faire un grand score, il faut inscrire le plus de points possibles dans les cases 4, 5 et 6.

Ne renoncez pas trop vite à votre Yahtzee. C’est une erreur classique que font tous les débutants. Vous vous direz sans doute qu’il y a peu de chances d’ordonner 5 dés semblables. Par conséquent, la solution la plus évidente serait de sacrifier la case du Yahtzee. Le comble réside dans le fait que vous ferez un Yahtzee sans obtenir les 50 points qui vont de pair. Cependant, vous pouvez procéder à un sacrifice en fin de partie et cela le vaut bien.

En fin de compte, le Yahtzee est un jeu qui vous occupera pendant de nombreuses heures. Essayez-le et vous ne serez pas déçu !