Yahtzee : tout savoir à propos

Le Yahtzee est un jeu de société qui s’apparente énormément au Poker, sauf qu’il se joue avec des dés. Vous pouvez y jouer seul ou en compagnie d’autres joueurs. C’est un jeu de société classique de hasard raisonné. L’objectif est de faire des combinaisons en se servant de cinq dés pour marquer un maximum de points. Avant de se lancer dans une partie de Yahtzee, pourquoi ne pas s’intéresser un peu à son histoire ?

Voici tout ce que vous devez savoir à propos du Yahtzee !

Un peu d’histoire

Le Yahtzee est aussi connu sous le nom de Yam’s et a été créé au Canada en 1954. Selon l’histoire, le jeu aurait été inventé par un couple qui a conçu ce divertissement pendant ses moments d’ennui sur un yacht. Le succès a été immédiat à tel point qu’Edwin S. Lowe a été sollicité pour en produire d’autres exemplaires. L’objectif du couple était de partager ce nouveau jeu avec leurs amis. Edwin tombe par la suite amoureux du concept du jeu et rachète les droits au couple, pour 1000 versions du jeu. Deux ans plus tard il le rebaptise, ce qui donne le « Yahtzee ».

L’entreprise d’Edwin S. Lowe se fait racheter par Milton Bradley en 1973. Milton Bradley acquière ainsi les droits du jeu Yahtzee. Le jeu atteint rapidement une plus grande popularité, allant ainsi à la conquête du monde.

Les règles de jeu

Les règles de jeu varient énormément puisqu’il existe de nombreuses versions de Yahtzee. Les joueurs peuvent aussi utiliser de nombreuses façons de décompter les points et remplir la feuille de score. Mais dans tous les cas, il est important de respecter la rationalité de la probabilité. Pour un bon déroulement du jeu, il est recommandé aux joueurs d’être conciliants en début de partie. Voici comment jouer au Yahtzee.

Chaque joueur procède au lancer de dés quand vient son tour. L’objectif consiste en se servant des cinq dés, à exécuter une figure. Pour y arriver, le joueur a droit à trois jets de dés pour chacun des tours. Il peut s’il le désire, relancer tous les dés ou ceux qu’il choisit pour chaque lancer libre. Le vainqueur est celui qui obtient le plus de points, car plusieurs figures confèrent des points de plus en cas de réussite.

La feuille de score est le plus souvent séparée en deux parties. Mais quelques versions de Yahtzee possèdent une troisième partie qui porte le nom de ‘’partie intermédiaire’’.

Quelques astuces pour gagner des points

Au Yahtzee, plus vous aurez des points et mieux c’est. Voila pourquoi il est très important de réussir à décrocher les 35 points bonus de la partie supérieure. Pour y arriver, tentez à tout prix de marquer le plus de points possibles dans les cases 4, 5 et 6. Bien que la case Chance soit la plus simple à remplir, il vaut mieux la garder pour la fin. En cas d’impossibilité de faire un grand score, il faut inscrire le plus de points possibles dans les cases 4, 5 et 6.

Ne renoncez pas trop vite à votre Yahtzee. C’est une erreur classique que font tous les débutants. Vous vous direz sans doute qu’il y a peu de chances d’ordonner 5 dés semblables. Par conséquent, la solution la plus évidente serait de sacrifier la case du Yahtzee. Le comble réside dans le fait que vous ferez un Yahtzee sans obtenir les 50 points qui vont de pair. Cependant, vous pouvez procéder à un sacrifice en fin de partie et cela le vaut bien.

En fin de compte, le Yahtzee est un jeu qui vous occupera pendant de nombreuses heures. Essayez-le et vous ne serez pas déçu !

A la découverte de Uno

Parmi les jeux de cartes les plus célèbres au monde, figure en bonne place le Uno. C’est un jeu classique auquel les petits et grands peuvent aisément jouer. A tour de rôle, les joueurs allient une de leur carte à la couleur ou le chiffre de la carte renversée en haut de la pile. Le jeu comporte aussi des cartes actions spéciales qui permettent de donner du piquant à une partie. Vous avez la possibilité de vous en servir pour battre vos adversaires.

Le Uno est un excellent jeu de cartes dont il est facile de saisir les règles. Voici comment s’y prendre pour devenir rapidement un as.

Uno : mode d’emploi

Le jeu basique comporte 108 cartes regroupées selon des critères spécifiques :

  •        Les familles de couleurs (bleu, rouge, vert et jaune)
  •        Les cartes d’action
  •        Les cartes « changement de couleur »

Pour commencer à jouer, il faut déterminer un croupier en faisant choisir une carte à chacun des joueurs. La personne qui possède le plus grand nombre de cartes est d’office le croupier. Dans cette configuration, les cartes d’action (incluant « changement de couleur » et « +4 ») ont zéro comme valeur. Chaque joueur reçoit ensuite sept cartes et le reste des cartes est disposé face cachée au milieu de la table. Cette pile porte la dénomination de pioche et vous devrez retourner la carte au dessus de la pioche. Disposez la carte à côté de la pioche pour composer la pile de jeu.

Jouer au Uno

La partie débute et chaque joueur commence à jouer à tour de rôle. Le premier à se lancer est le joueur à gauche du croupier et le jeu évolue dans le sens des aiguilles d’une montre. Quand viendra votre tour, il faudra disposer une de vos cartes sur la pile de jeu. Il est impératif que votre carte possède le même nombre, la même couleur ou le même libellé que la carte qui se trouve au dessus de la pile de jeu. C’est le cas excepté si vous avez une carte « changement de couleur » ou «+4 ». Là, vous avez la possibilité de sélectionner de quelle couleur la carte qui suit devra être jouée.

Si vous êtes dans l’incapacité de jouer, choisissez une carte. Jouez la carte tirée si vous en avez la possibilité. Dans l’impossibilité, la personne qui suit prendra alors la relève. Il est important de préciser la couleur quand vous jouez une carte « changement de couleur ». Cette carte peut être jouée n’importe quand, à la seule condition que ce soit à votre tour. Il est également possible que vous demandiez n’importe quelle couleur.

Quand vous jouez une carte « +4 », il est important d’annoncer une couleur. Quand vient le tour du prochain joueur, celui-ci devra alors piocher quatre cartes. Le jeu vous oblige à suivre les consignes quand le joueur qui vous précède joue une carte d’action. Cela peut vouloir dire que vous devez tirer deux cartes, sauter votre tour ou même choisir quatre cartes. Quand il ne vous reste plus qu’une seule carte, vous devez dire « UNO » ! En cas d’oubli et si un autre joueur s’en aperçoit, vous devez alors tirer deux autres cartes.

Le jeu de Uno vous divertira de longues heures, entre amis ou avec la famille. A vous de jouer à présent!

Baccarat : voici ce qu’il faut savoir

Le baccarat est sans aucun doute l’un des jeux de casino les plus simples. En effet, une fois que vous avez misé, les cartes sont distribuées de façon prédéfinie. L’une des premières choses que vous devez savoir à propos du baccarat, c’est qu’il est totalement soumis au hasard. Le jeu se déroule de façon automatique et vous pouvez profiter d’un délicieux cocktail entre deux parties. Il est quand même préférable d’en connaître les règles pour ne pas être complètement dépaysé.

Dans ce qui va suivre, vous en saurez un peu plus sur le baccarat et comment y jouer.

Baccarat : mode d’emploi

Une partie de baccarat se dispute sur une table qui peut rassembler jusqu’à 14 joueurs. Les places des joueurs sont indiquées par des numéros compris entre 1 et 15. Pour des motifs superstitieux, vous n’y trouverez pas le numéro 13. Devant chaque numéro, se trouvent trois cases bien spécifiques. Chacun des joueurs doit y mettre ses jetons pour parier sur sa propre victoire, celle du croupier ou une égalité. De façon courante le baccarat se joue avec un nombre de jeux qui peut être égal à 6, 8 ou 9. Les cartes sont brassées après chaque manche.

Il existe aussi le mini-baccara qui se déroule sur une table dont la taille est deux fois plus petite. Là, le nombre de joueurs est limité à 7. L’objectif visé est d’obtenir 9 points ou d’en être aussi proche que possible. Vous n’aurez pas une grande marge de manœuvre au baccarat, car les règles sont déjà préétablies. Vos manœuvres se résument à :

  •        Miser sur le joueur (punto)
  •        Miser sur le croupier (banco)
  •        Miser sur une égalité

Une fois que vous aurez disposé vos mises, le croupier procèdera à la distribution des cartes. A partir de ce moment, il ne vous restera plus rien à faire.

Baccarat et valeur des cartes

Au baccarat, vous devez ajouter la valeur des cartes que vous avez reçues. Cela vous permettra d’obtenir en fin de compte un total qui se situe entre 0 et 9. Dans les casinos en ligne, cette opération se fait de manière automatique.

  •        La valeur des As est égale à 1 point.
  •        Les rois, les dames, les valets et les 10 n’équivalent à aucun point.
  •        Les cartes comprises entre 2 et 9 équivalent à leurs valeurs nominales.

Comme vous pouvez vous en douter, il est possible d’aller au delà de 10 en faisant la somme de vos cartes. Pour illustrer : une main composée d’un 9 et d’un 6 fera un total de 15. Quand ce cas se présente, seul le chiffre des unités est pris en considération. En clair, vous ignorez simplement le chiffre des dizaines et vous ne vous focalisez que sur celui des unités en tant que valeur de votre main. Si par exemple vous obtenez 12 points, la valeur de votre main sera alors de 2 points. Si vous additionnez 13, la valeur de votre main sera de 3 points.

Les options de mise au baccarat

Vous pouvez jouer contre le croupier au blackjack, mais ce n’est pas le cas avec le baccarat. Vous ne pouvez que parier sur votre victoire, celle du croupier ou une égalité.

  •        Miser sur votre main : vous supposez que vous avez la meilleure main au cours de la partie. Si vous réussissez, le paiement du joueur est d’une cote de 1 contre 1.
  •        Miser sur le croupier : vous pouvez choisir de parier sur la victoire du croupier
  •        Miser sur l’égalité: si vous sentez que vous terminerez la partie avec le même nombre de points que le croupier, foncez donc !

Voilà en somme, quelques informations à détenir à propos du baccarat.

Solitaire : voici les règles à connaitre

Les jeux de cartes existent sous de nombreuses variantes et le Solitaire en est une. C’est un passe-temps assez sympathique que vous trouverez un peu partout. Que ce soit sur les écrans d’ordinateurs, de tablette ou de smartphone, vous pouvez vous y adonner. Ce jeu de carte individuel classique est devenu une référence dans le monde entier. Ses règles sont d’une grande simplicité et allient à la fois, la stratégie et la chance.

Sachez qu’il existe de multiples façons de jouer au Solitaire, de même que de nombreuses versions. La version la plus courante se joue avec 52 cartes que le joueur prépare en sept colonnes de tailles progressives.

Comment jouer au Solitaire ?

Il est important de comprendre l’objectif du jeu avant de se lancer. Le joueur doit reconstituer quatre lots de cartes dans chacune des couleurs en partant du roi pour aller à l’as. Le joueur pose donc en premier le roi, ensuite la reine. Le valet, et les autres cartes numérotées dans l’ordre décroissant arrivent ensuite. Dès que le joueur réussit à reconstituer une famille, elle est alors mise de côté. La partie de Solitaire prend fin dès qu’un « groupe » a été reformé.

Vous devez aussi savoir comment préparer les différentes colonnes. Voici la procédure :

  •        Disposer la première carte face visible sur la table, puis 6 cartes dont les faces sont cachées du côté droit.
  •        La deuxième rangée débute par une carte visible sur la première carte cachée. Vous disposerez ensuite 5 cartes dont les faces sont cachées.
  •        Répétez l’opération pour la troisième ligne (une carte visible et 4 dont les faces sont cachées), la 4e, 5e et 6e rangée.
  •        La 7e rangée est faite d’une carte visible sur 6 cartes dont les faces sont cachées.

Les 24 cartes qui restent constituent une pile dont la face est cachée. De cette dernière pile, vous pourrez alors retirer les cartes par lots de trois. C’est uniquement la carte visible qui peut être utilisée. Dans les colonnes, vous avez la possibilité de bouger les cartes d’une colonne à une autre. La seule condition est que la carte déplacée doit pouvoir être posée sur une carte dont la valeur est immédiatement supérieure. Par exemple, vous pouvez poser un 6 sur un 7.

En ce qui concerne les As, ils sont disposés d’un côté pour reconstituer les débuts des quatre piles que vous devez recomposer.

Quelques astuces

Il existe de nombreux conseils et astuces que vous pouvez utiliser pour gagner plus facilement. Voici quelques pistes :

  •        Stabilisez la longueur des colonnes. Dans la mesure du possible, veillez à ce que les suites de cartes ne soient pas plus longues les unes que les autres. Une suite dont la longueur est trop importante peut facilement compromettre la réalisation d’autres coups.
  •        Ne laissez pas de cartes faces cachées. Plus vous avez de cartes masquées dans une colonne, et plus il est préférable de les révéler. Cela ne fera qu’accroitre vos possibilités de jeu en fin de compte.
  •        Il arrive souvent que des joueurs trouvent le niveau « 1 carte » un peu trop simpliste. Dans ce cas, essayez le « 3 cartes » pour pimenter un peu les choses.

Sachez également que le Solitaire est un jeu qui mettra à rude épreuve votre patience. Vous pouvez y passer de longues heures et cela peut être amusant si vous n’êtes pas occupé. Le degré de complexité peut varier en fonction des versions de plus en plus évoluées. Les avis sont presque unanimes sur le Spider Solitaire qui vous donnera du fil à retordre. Alors, êtes-vous Spider Solitaire ou Solitaire classique ?

Découvrez les diverses variantes du poker

Le poker est le jeu de cartes le plus populaire au monde. Son succès est surtout lié à la simplicité de ses règles, mais aussi aux sensations ressenties. Les joueurs peuvent remporter d’importantes sommes en fonction des compétitions. L’objectif du poker peu importe la variante est de remporter le ‘’pot’’. Il s’agit bien entendu de l’argent qui est misé au fur et à mesure au cours de la partie. En plus, le joueur doit posséder la ‘’main’’ ou le jeu le plus élevé.

Voici les différentes variantes du poker qui existent.

Les autres faces du poker

Voici les déclinaisons de poker que vous pourrez rencontrer :

Le poker Texas Hold’em : c’est une version très populaire et qui peut opposer deux à dix joueurs. Les règles ne sont pas bien compliquées et vous n’aurez pas besoin d’aptitudes particulières pour y jouer. Cette version se joue avec deux cartes privatives et 5 autres communes.

  •        Le poker Omaha Hold’em : ici, le joueur dispose de 4 cartes privatives. Le nombre de cartes communes est toujours de 5 comme au poker Texas Hold’em ou poker Omaha.
  •        Le poker Stud 7 cartes : cette version se joue assez différemment des autres. Les joueurs ne possèdent pas de cartes communes. Chacun d’eux reçoit 7 cartes privatives. Certaines sont à découvert et donc visibles par l’ensemble des autres joueurs.

Poker et déclinaisons

En dehors de ces versions de poker présentées plus haut, vous trouverez également le poker 5 Card Draw. C’est sans aucun doute la déclinaison la plus jouée dans le monde entier depuis plus de 200 ans. Certains considèrent d’ailleurs le poker 5 Card Draw comme la base de tous les genres de poker qui existent. En dehors de cette variante, vous apprécierez également le Razz. C’est une variante du Stud à 7 cartes. Son objectif est simplement de réussir les mains basses.

La particularité du Razz est qu’il se focalise sur les mains faibles. Vous sentirez donc tout de suite la différence, si vous êtes un habitué du Texas Hold’em ou encore du Pot Limit Omaha. Bien que l’esprit à adopter pour disputer une telle partie soit différent, le plaisir n’est pas pour autant limité. Le Razz plaira sans aucun doute aux débutants.

Voilà ainsi présentées, quelques unes des variantes les plus célèbres du poker. Que ce soit avec le Omaha Hold’em, le poker Stud 7 cartes, le poker Texas Hold’em et bien d’autres, vous aurez un plaisir de jeu identique. N’oubliez pas qu’on fait usage des mêmes cartes, même si les systèmes sont différents. Il ne vous reste plus qu’à essayer pour déterminer quelle version de poker vous préférez. A vous de tester dès à présent !